Agnès Alberola 

Ext/jour.

Toulon/Place de l'Equerre/Grand soleil/

Gros Mistral/16H/2 jus de Litchi/Terrasse du Street bar/

Lunettes oversize noire et rondes/Teint halé/cheveux noirs de jais/Veste tunique verte/Longue chemise en soie noire plissée sans col/Pantalon cigarette imprimé graphique noir et blanc/Dr.Marteens brodées de roses rouge/Du temps/Libre.

Une couleur : Le rouge même si en y réfléchissant bien rien n'est rouge autour de moi, tout y est plutôt vert.

 

Un moment : Le moment où je peux aller dans mon l'atelier quand l'agitation retombe, la nuit m'appartient, toute seule. L'apaisement de la nuit, la paix sachant que chaque chose est à sa place, ne pas être dérangée, sans culpabilité.

 

Une matière :  J'aime les arbres donc le bois, une matière vivante, son toucher, son odeur, ses nuances mais aussi le côté superstitieux de "toucher du bois".

Un livre  :  Des livres!

Un pays, une ville :  L' Espagne et son aridité,  je m'y sens réellement chez moi dès que j'y mets un pied, et surtout les "Pueblos blancos"...

Une odeur :  Celle de la colle Cléopatre, l'odeur de l'enfance et de l'amande amère.

 

Un paysage :  Une crique secrète en Méditerranée, un refuge ouvert sur l'immensité de la mer. La paix des pierres et de l'eau.

Une madeleine :  Les spaghettis aux boulettes de ma grand mère. En les confectionnant un jour avec mes garçons mes larmes sont venues compléter la préparation. L'odeur, le goût, le toucher, l'émotion...

Un diner idéal :  Une plage, un feu de camp des amis qui arrivent avec les sardines, une fête improvisée, spontanée, la sensation de redevenir une enfant.

Un son, une mélodie, une musique :  Le son du Hautbois.

Un élément :  L'eau. J'aime la toucher, l'attraper sous le robinet depuis petite, sur un bateau la main caressant les vagues. Son contact me calme. 

Un mot :  Tintinnabuler, le son de ce mot me fait sourire.

Votre dernier achat coup de coeur :  Deux fauteuils Acapulco à la jolie boutique/cave à vin L'Héritage au Pradet.

Un espoir, un rêve :  Le rêve est une évasion et non un espoir. J'aime la rêverie, la liberté d'imaginer.

xxx

https://agnesalberola.wixsite.com/-agnesalberola

© ADAGP 2019